Portrait : Dr Laurine Millet « Ce que j’adore, ce sont les nombreuses possibilités de formations et spécialisations car nous avons un métier qui évolue à une vitesse folle! »

Laurine Millet est omnipraticienne et collaboratrice.

 

Parlez-nous de votre parcours professionnel et de vos expériences passées, que vous ont-elles appris ?

Un stage actif de 2 mois en Guadeloupe, de nombreux remplacements, une collaboration d’un an à Nantes et une de 3 ans à Bayonne.

Le fait d’avoir travailler dans différents cabinets m’ont appris beaucoup de choses sur l’organisation et m’ont fait comprendre ce que je voulais et ce que je ne voulais pas dans mon futur cabinet.
Un autre point important c’est: le partage avec mes confrères et consœurs car nous avons tous des petites astuces, des savoirs différents!

 

Comment sont structurés votre cabinet et votre équipe (nombre d’assistant.e.s et leurs rôles, fauteuils, agencement, lieu de travail etc.)

Dans mon ancien cabinet, (je suis en plein déménagement!) Nous étions 3 praticiens. J’étais la collaboratrice des 2 autres praticiens. Je travaillais quand l’un des deux ne travaillait pas. Nous avions 2 assistantes, mais le plus souvent elles ne travaillaient pas ensemble. Elles étaient à la fois à l’accueil, à la stérilisation, elles géraient les stocks, les commandes, et venaient au fauteuil lorsqu’on faisait des chirurgies ou d’autres soins nécessitant leur présence.

Nous avons opté pour doctolib et nous avions essayé de recruter une secrétaire médicale afin d’alléger les assistantes. Concernant doctolib, le point vraiment positif, ce sont les rappels de rendez vous et de suivi! Et malheureusement pour la secrétaire, les essais n’avaient pas été concluants.
Concernant le cabinet, les praticiens ont opté pour une décoration cocooning, avec des tableaux, des couleurs pastels et le petit plus, la télévision au plafond

 

Comment est organisée votre semaine ? Combien de jours travaillez-vous ? Selon quel schéma ?

Je travaillais le mardi jusqu’à 16h, mercredi, jeudi toute la journée et le samedi jusqu’à 13/14h.

 

Comment faites-vous pour équilibrer vie profesionnelle et vie personnelle ?

Je n’ai jamais travaillé le lundi, et j’adore! Pas de dimanchite à l’horizon ^^
J’ai fait le choix de ne pas travailler plus de 4 jours par semaine car je trouve que nous avons un travail qui peut-être assez stressant et fatiguant même s’il a également de très gros avantages!! Ce métier, je l’aime, et je vais le faire encore pour 30 bonnes années alors autant ne pas s’en dégoûter de suite et profiter ! Je suis assez sportive et touche à tout, donc les jours off, j’en profite!!

 

Quels sont vos conseils et astuces pour communiquer efficacement avec vos patients ?

Le temps fait le travail. En sortant de la fac, je n’étais pas à l’aise. Et puis avec la pratique, j’ai pris confiance en moi, en mes soins et mon discours s’est ajusté. Je pense que ce qui fonctionne aussi c’est d’être proche de son patient : écoute, patience, empathie et sympathie! Évidemment le tout en gardant une certaine distance.

 

Comment gérez-vous les situations délicates (stress des patients, douleurs, mécontentements) ?

Il n’y a pas de méthode miracle. Il faut s’adapter en fonction du patient et de la situation.
Avant, cela avait tendance à me ronger, et me miner. Et puis avec l’expérience j’ai appris à relativiser et à communiquer. Communiquer, c’est vraiment la base pour établir une relation de confiance.
J’ai également fait de l’hypnothérapie et de la sophrologie afin d’apprendre à gérer mes émotions.

 

Le cas clinique dont vous êtes le plus fier ? (Exposez votre cas avec précision)

J’ai 2 cas qui me viennent en tête.
Le 1er: patient phobique, mais vraiment phobique. Il n’avait jamais pu se faire soigner. Il y avait énormément de soins à faire. J’ai passé beaucoup de temps à discuter avec lui. Nous nous sommes vus pendant 1 an, et avons réussi à aller jusqu’au bout!
Le deuxième cas, c’est ma première pose d’implant ! Il fallait tout revoir: paro, hygiène, esthétique, DV, la totale… Quel bonheur de revoir ce patient en contrôle !!

 

Qu’est-ce qui vous rend heureux au cabinet ? Qu’aimez-vous dans votre métier ?

D’abord j’aime le confort de vie qu’il nous apporte. Autant d’un point de vue financier que de liberté. Nous sommes nos propres patrons, à nous de travailler comme on le souhaite!
Ce que j’adore, ce sont les nombreuses possibilités de formations et spécialisations car nous avons un métier qui évolue à une vitesse folle !

 

Quelle est ou quelles sont les musiques qui vous boostent ?

Les playlist Spotify sont mes amies.

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants et tous jeunes praticiens ?

Ayez confiance en vous, n’arrêtez jamais de vous former, faites des remplacements/des collaborations: travailler avec d’autres praticiens est très enrichissant et au début c’est rassurant !

 

Quels sont vos projets aujourd’hui ? Votre objectif pour l’avenir ?

Je vais commencer dans mon nouveau cabinet dans quelques semaines!!! J’ai hâte !!! Nouveau challenge, nouveaux patients!
Mes objectifs: continuer à apprendre de nouvelles techniques, de soigner les patients dans la bonne humeur, et de profiter des jours off!!

 

Que vous a apporté LearnyLib ?

Parfois, il est difficile de partir du cabinet pendant 1 semaine pour aller faire une formation. Avec LearnyLib, c’est l’avantage : on se forme où l’on veut, quand on veut!

Formation : la préparation et le collage de A à Z des onlays, inlays et overlays

  • Formation 100 % en ligne, accessible où et quand vous voulez.
  • 10h de contenus pour devenir maître dans l'art du collage et de la préparation de vos onlays.
  • Tous les protocoles et trucs et astuces applicables au quotidien.
  • Cours vidéo, cas cliniques détaillés, exercices et fiches à télécharger.
  • Accès illimité dans le temps.
  • Accès aux mises à jour de la formation.
  • Intégrez le groupe Facevook privé de la formation.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Encore plus de lecture